Le métier de formateur adulte

Être un formateur n’est pas simple, c’est parmi les métiers les plus durs. En effet, un formateur lors de ses formations doit être capable de transmettre des connaissances et savoirs aux autres. C’est pourquoi il est idéal de suivre diverses formations et d’avoir certaines qualités pour occuper ce poste. Dans cet article, nous allons vous aider à mieux connaître le monde de la formation d’adulte.

Quelles sont les missions d’un formateur d’adulte ?

Les formateurs adultes peuvent intervenir auprès des organismes publics et au sein des entreprises. Ils doivent élaborer des méthodes pour permettre aux salariés ou stagiaires d’acquérir les clés et les techniques pour réussir dans leur métier. La personne en charge de la formation doit connaître les objectifs des personnes à former. Elle peut ensuite établir une liste de compétences à transmettre pour répondre à leurs besoins et attentes.

Il est important qu’elle soit capable de bien encadrer les stagiaires que ce soit en salle ou bien en ligne. L’évaluation des acquis et des stagiaires est également son rôle, sans oublier la distribution des diplômes.

 

Quelles sont les qualités d’un formateur d’adulte ?

Le métier de formateur connaît un plein essor puisque la loi recommande la formation de tous les salariés d’une entreprise. Cependant, certaines qualités sont indispensables pour devenir un formateur d’adulte. Que vous travailliez dans une entreprise ou au sein d’un centre de formation, vous avez besoin de bien plus que vos connaissances sur le métier. Dans cet article, nous listons quelques qualités indispensables pour être un bon formateur d’adulte.

Les premières qualités pour une bonne ambiance apprenant / formateur au sein de la formation

Si ce métier vous intéresse, vous devez être avant tout un pédagogue. C’est-à-dire, il est important de posséder des qualités inhérentes. Vous devez être plus compréhensif et patient, étant donné que chaque stagiaire a son propre savoir et son propre rythme. Le transmetteur doit arriver à canaliser son groupe. Il doit être stable et organisé et très méthodique afin d’élaborer le programme et de perfectionner sa méthode de travail. Le talent de communication d’un formateur est aussi à considérer pour devenir un pédagogue. Un bon transmetteur est celui qui est capable d’animer le cours et d’avoir une bonne relation avec les apprentis.

Un formateur est aussi quelqu’un qui sait se mettre à l’écoute de ses apprenants. Cela est utile pour créer un environnement de confiance dans lequel chacun se sent à l’aise, que ce soit le formateur ou des personnes formées. Cela permet à tous de poser leurs questions sans grandes contraintes, de faire leurs commentaires et éventuellement des critiques. Il doit être aussi ouvert que possible, au point de s’intéresser aux particularités et difficultés de chaque personne participant à la formation. Il doit joindre l’empathie à son sens d’écoute pour une bonne ambiance apprenant / formateur afin que la formation se déroule au mieux.

Le formateur doit également être quelqu’un d’énergique. Il est vrai qu’il ne travaille pas avec des enfants mais avec des personnes qui peuvent avoir différents niveaux de responsabilités. Cependant, il est de son obligation de parvenir à capter et maintenir l’attention de chaque étudiant adulte.

Le formateur doit avoir la capacité de motiver tous les participants à s’impliquer au maximum de leurs possibilités dans la formation. Il doit travailler l’intonation de sa voix, faire un choix judicieux des mots qu’il emploie, etc. L’objectif est d’intéresser tous les stagiaires aux cours qu’il dispense.

Dans la même logique, le formateur doit avoir un enthousiasme particulier pour son domaine mais doit également pouvoir transmettre cet enthousiasme à d’autres en sorte de se reproduire : c’est cela le but. Il n’aura pas toujours à travailler avec des adultes engagés et les profils qu’il rencontrera au cours de sa carrière seront aussi variés que possible. Sa mission est alors de s’adapter à chacun de ces profils mais bien plus, créer en eux le même enthousiasme et la même passion que ce qu’il nourrit. C’est l’une des choses que le groupe n’oubliera pas. Vous devez mettre de côté du temps pour échanger avec chacun, prendre note des difficultés et préoccupations individuelles.

Les qualités secondaires pour une bonne ambiance apprenant – formateur pendant la formation

Ce n’est certainement pas pour dire que ce groupe de qualités est moins important que le premier. Le formateur doit cultiver toutes ces différentes qualités pour s’en sortir.
Ainsi, il doit être quelqu’un qui arrive à se remettre en question. Il est humble, suffisamment humble pour s’auto-évaluer à après chacune de ses interventions.

C’est la seule méthode qui lui garantit qu’il pourra mieux faire lors de ses prochaines interventions.

Si la technique choisie n’est pas aussi fructueuse qu’il l’espère, le formateur doit pouvoir la changer. Il privilégiera la communication franche avec ses collègues et supérieurs. Avec la technologie qui ne cesse d’évoluer, les lois qui ne cessent de s’adapter aux réalités.

Le formateur doit également être en perpétuelle quête des meilleurs méthodes et moyens pour faire passer son message. Il doit prendre en compte les suggestions de ses collègues, ne pas hésiter à changer ce qui ne va pas, diversifier ses outils d’enseignement, etc.

Message personnel à qui vous voulez devenir formateur :

Enfin, en tant que formateur, vous devez comprendre que vous êtes un accompagnateur. Vous n’êtes pas là pour apprendre à vos étudiants, l’objectif a changé depuis. Vous êtes plutôt là pour leur faire des propositions, des suggestions sur la base de vos expériences. Vous êtes un guide et non un meneur. Ils font le pas et vous vous tenez à leurs côtés. Vous conseillez, répondez aux préoccupations, justifiez vos choix, etc. Pour cela évidemment, il vous faut de la patience.

Quelles sont les formations à suivre pour être formateur d’adultes ?

Si vous voulez vous lancer dans le domaine, vous devez suivre certaines formations. De plus, c’est obligatoire.

En général, le futur formateur doit avoir un bac+3 au minimum. Mais si vous souhaitez vous spécialiser, par exemple, votre objectif est de devenir un spécialiste en éducation, vous pouvez suivre une formation pour décrocher votre master professionnel.

 

La possibilité d’évolution dans le métier de formateur

La personne intéressée par ce secteur peut être salariée ou indépendante. Elle peut travailler pour plusieurs entreprises et à plein temps. Assurer une formation ponctuelle sur un sujet est aussi une option. Le futur formateur peut également être engagé comme ressources humaines dans une société à grande envergure. Il doit avoir comme objectif d’élargir son réseau afin de se développer dans le domaine. Avec de l’expérience, il peut réaliser le travail d’élaboration du plan de formation. Tout au long de sa carrière, il pourra s’évoluer potentiellement et avoir un poste plus intéressant ou devenir indépendant s’il le souhaite.

 

La situation actuelle de ce métier ?

Actuellement, ce métier est en pleine expansion.

De plus, la loi a exigé à toutes entreprises de former ses collaborateurs. Conscients de l’importance de cette méthode, les dirigeants commencent à former ses employés pour leur bien et celui de l’entreprise. De plus, l’avenir d’une société est aussi entre les mains des travailleurs. C’est pour cette raison que les formateurs spécialisés sont les plus recherchés pour garantir la qualité de la formation offerte.

Cependant, c’est un travail peu connu et la personne qui travaille dans ce domaine est parfois instable surtout s’il n’est pas responsable de ressources humaines. La plupart des travailleurs sont rémunérés par les services qu’ils fournissent de manière ponctuelle. Toutefois, comparés aux autres, ils sont bien rémunérés.

Le salaire d’un formateur qui débute dans ce métier est environ 1600 euros par mois.

En savoir plus sur notre formation de formateur

 

 

Suivez-nous sur Linkedin
Suivez-nous sur Linkedin
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Facebook

 

Laisser un commentaire

Résoudre : *
16 + 19 =